C’est l’esclave qui fait le maître !