La grève étudiante

La grève étudiante

Voilà déjà quelques semaines que se joue l'épreuve de force entre le gouvernement - le berger - et les étudiantes/étudiants - les moutons-. Le berger a réduit la ration et les brebis bêêêlent, protestent, se fâchent, crient leur colère, revendiquent leur dû, réclament justice... et l'argent manquant. On appelle cela FAIRE LA GRÈVE.

* Se pourrait-il que les études vous aient fait perdre la mémoire ?
Avez-vous oublié qu'il s'agit d'une tragédie dans laquelle le gouvern&ment joue un rôle de BERGER dont la fonction est de tondre les moutons au maximum, jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de laine, puis de les conduire à l'abattoir ?

* Se pourrait-il que les études vous aient fait perdre le bon sens ?
Croyez-vous encore que le berger est au service de la population; que public veut dire au service du peuple; que démocratie veut dire sous commandement populaire ?

* Se pourrait-il que les études vous aient fait perdre votre calcul mental ?
Pensez-vous que les milliards de dollars amassés en impôts et taxes ne suffisent pas à payer LARGEMENT les services dont a besoin la population ?

* Se pourrait-il que les études vous aient fait perdre votre dignité humaine ?
Comment pouvez-vous accepter l'endettement qui fait de vous des esclaves permanents, vous, êtres divins tout-puissants et libres ?

Si vous répondez OUI à une seule de ces questions, le diagnostic est clair : vous êtes allés à l'école* trop longtemps. Dépêchez-vous d'en sortir et allez apprendre à VIVRE la vraie VIE, celle qui convient à qui vous êtes réellement, des juments ailées illimitées.

Vous serez alors débordant(e)s de gratitude envers le premier ministre Jean Charest, le berger qui a coupé les vivres à ses moutons pour assouvir encore un peu plus l'appétit insatiable des banquiers internationaux, ses patrons.

Main dans la main, moutons blancs résignés et moutons noirs révoltés marcherez dans la rue en chantant, à l'unisson, l'hymne du mouton libéré :

Ave Johnny !
Ton insatiabilité
Nous a sauvés
De l'esclavage à perpétuité
Où nous étions enlisés
Ave Johnny !

* École, manufacture de moutons blancs.