Vaccination massive contre la méningite

Vaccination massive contre la méningite

Le gouvernement du Québec lance une campagne de vaccination massive contre la méningite à l'automne 2001. Tous les enfants, de 2 mois à 20 ans, seront vaccinés gratuitement. Les vaccinations se feront directement dans les écoles pour les enfants d'âge scolaire (élémentaire, secondaire, CEGEP et université). Le coût de la vaccination de 1,7 million d'enfants s'élève à 100 millions de dollars !!!

" Nous ne faisons pas face à une situation d'urgence, mais compte tenu des événements qui sont survenus dans les derniers mois, nous voulons intensifier les efforts de prévention auprès des jeunes québécois qui semblent plus vulnérables à cette infection ", a déclaré le ministre de la Santé, Rémy Trudel.

Qu'est-ce que la vaccination ?
Vacciner consiste à donner la maladie à une personne en santé. L'enfant développe une infection atténuée qui lui permettra, dit-on, de mieux combattre une éventuelle infection.
Ceci revient à rendre délibérément malade un enfant en bonne santé parce qu'on a peur qu'il soit peut-être malade un jour.
Quel NON-SENS !
C'est comme si je disais : j'ai peur que mon enfant soit violé un jour. Je vais donc lui faire un petit viol atténué tout de suite. Il sera ainsi mieux préparé si jamais il se fait violer un jour.
Quel NON-SENS !!!
Qu'est-ce qui peut m'amener à faire des bêtises semblables ? ­ Réponse : La PEUR.
La peur engendre le désarroi et amène à prendre des décisions irréfléchies et insensées.
La vaccination n'est possible que sur des personnes qui ont peur. D'où les campagnes de peur (par le truchement des médias) pour vendre la vaccination à la population.
La vaccination est faite au nom de la PRÉVENTION de la maladie et de la PROTECTION de la population.
Toutes les deux sont actionnées par la PEUR.
Pas de peur, pas de protection, pas de prévention.

Peur / Protection / Prévention
La meilleure technique de manipulation mentale massive qui est utilisée partout et qui marche à chaque fois, c'est le tricycle Peur-Protection-Prévention.

Les 2 roues arrières sont actionnées par la roue avant, celle de la Peur. Le tricycle va toujours dans la même direction et poursuit un seul et unique objectif :

la manipulation mentale, qui consiste à supprimer la volonté de quelqu'un pour imposer la sienne. Imposer à la population des choses qui vont à l'encontre de sa volonté sans qu'elle s'y oppose. Démocratiser la dictature !

(extrait du livre : Que diable suis-je venue faire sur cette terre ?)

2001-09_vaccination_meningite_tricycle

Tricycle

Peur Protection Prévention

PERSONOCRATIA S'INTERROGE...
Qui décide de la vaccination ?
La décision est gouvernementale. Officiellement le gouvernement applique les recommandations du Comité d'immunisation, lui-même, nomination politique.

Est-ce que je fais confiance aux politiciens pour gérer ma santé ? ­ NON.
Qu'est-ce que Rémy Trudel connaît aux vaccins ? ­ RIEN. Lui qui était, jusqu'à tout récemment, ministre de l'agriculture

D'où lui vient sa décision politique ? ­ il obéit aveuglément aux ordres et directives de ses supérieurs. Qui sont-ils ? ­ L'OMS, le ministère de la Santé de l'ONU, le gouvernement mondial.

Les jeunes québécois sont-ils vraiment plus vulnérables à cette infection (méningite) ? ­ NON, évidemment, sauf si on s'est acharné à détruire leur système immunitaire.

Pourquoi le Québec est-il ciblé ?
Parce que c'est un peuple insoumis et qu'on se doit d'éliminer les insoumis dans une dictature mondiale. Les vaccins servent à faire des génocides ciblés (et autorisés) à travers le monde.
Par ailleurs, des études ont fait état de l'action nocive des vaccinations sur les forces de volonté et les capacités d'incarnation; en d'autres mots, que les vaccinations affaiblissent le potentiel créateur des individus.

De quel vaccin s'agit-il ?
Le Menjugate™, fabriqué par la multinationale pharmaceutique italo-américaine Chiron Corporation et distribué en exclusivité au Canada par la multinationale Merck Frosst. C'est un vaccin nouveau dont personne ne peut vérifier le contenu (même pas les médecins). Il n'a été utilisé qu'une seule fois en Angleterre (à la fin de l'an 2000) où il a donné lieu à plus de 15,000 cas d'effets secondaires "sérieux" et une dizaine de décès "suspects".
Il vient d'être homologué (adopté) en vitesse au Canada sans étude extensive. Il ne doit être utilisé que sur des enfants de plus de 12 mois. Le Menjugate™ protège uniquement contre un seul des deux types de méningite de type C (il existe 13 types connus de la maladie, dont 2 de type C et 2 autres types encore inconnus pour le moment). Espérons que nous tomberons sur le bon type...

Combien nous-en coûtera-t-il d'avoir peur ?
Le coût total de la vaccination est de 100 millions de dollars canadiens : 75 millions pour Merck Frosst (le distributeur) et 25 millions pour l'administration. Le coût de la dose est de 50 dollars par personne, comparativement à 8 dollars lors de la même campagne en 1993. Et pourquoi passer par Merck Frosst au lieu d'acheter le vaccin directement du producteur ?

Les experts estiment que l'opération de vaccination permettra d'éviter 180 cas d'infections et 25 décès sur une période de trois à cinq ans, pour une facture de 100 millions de $. Suis-je prêt(e) à payer 4 millions de dollars par enfant pour les garder en vie ? ­ NON. D'autant plus que 15,000 jeunes au Québec sont abandonnés dans la rue et que 25% d'entre eux ont moins de 13 ans.

Qu'est-ce qu'une campagne de vaccination ?
C'est une attaque de guerre minutieusement préparée longtemps à l'avance. Très étonnant que 1,7 million de doses de vaccins soient prêtes à la mi-septembre, deux mois seulement après la soi-disant décision gouvernementale de vaccination, le 18 juillet.
On lance d'abord un ballon d'essai, il a été lancé l'hiver dernier avec beaucoup d'éclat où l'on a monté en épingle quelques cas de méningites dans la région de Québec. On a alors fait croire aux parents qu'il n'y aurait pas suffisamment de vaccins et que leurs enfants pourraient mourir. De là la réponse voulue : la population apeurée réclame la vaccination. L'affaire est dans le sac, la voie est libre. La population est prête pour la vaccination massive. Le ministre peut donc annoncer la bonne nouvelle transmise avec fracas par les médias de l'information eux-mêmes propriétés de l'argent. Et avec la bénédiction des médecins de Santé publique eux-mêmes à la solde des multinationales pharmaceutiques. Le ministre appelle cela "une vaste campagne de sensibilisation" auprès des jeunes et des intervenants.

La méningite se traite-t-elle naturellement ? - Oui.
Il suffit de diluer un sachet de 20g de chlorure de magnésium dans un litre d'eau et d'en boire un verre à l'heure pour les adultes (pour les enfants demi-dose, pour les bébés, 1/4 de la dose), en diminuant progressivement.

Retenons que le tétanos et la polio répondent également très bien au chlorure de magnésium.2001-09_vaccination_meningite_chlorure_magnesium

Réf. : Les vertus curatives du magnésium, par Dr Raoul Vergini, Éd. Marco Piétteur.