Vive les vacances !

Vive les vacances !

Ai-je bien entendu ?
Je ne sais pas si vous ressentez la même chose que moi, mais je ne crois pas que ce sera pour cette année… du moins, c’est mal parti. Entre la fusillade d’Orlando avec ses 49 morts, le Brexit et ses représailles, l’écroulement financier imminent, l’attentat de Nice avec ses 84 morts et 200 blessés… comment relaxer ?

En sachant ce qui se passe réellement, au delà des apparences. En fait, la Conscience-de-Vérité se répand sur terre et exacerbe au plus haut degré le mensonge du monde d’illusion dans lequel nous baignons. Nous commençons à voir clair. L’absurdité des systèmes auxquels nous avons cru – religion, politique, loi, finance, santé, éducation, famille, société – commence à nous sauter aux yeux. D’où la riposte féroce des forces du mensonge menacées de disparition.

Élevons-nous au-delà du triangle de l’enfer-sur-terre avec ses trois personnages : victime (morts et blessés), bourreau (musulmans), sauveur (gouvernement avec prolongation de « l’état d’urgence » et « renforcement de la sécurité »). Voyons plutôt la réalité qui se cache derrière cette adversité : un cadeau évolutif pour forcer les êtres humains à retrouver leur identité véritable d’individus souverains. Ainsi notre terreur cèdera-t-elle la place à notre gratitude envers les acteurs des événements malheureux. Ainsi la vie a-t-elle un sens.

Les vacances n’étant pas forcément propices à ces réflexions, nous avons décidé d’y pallier en vous présentant la conférence de Ghis donnée à Québec en mai dernier.

Diessement,

Personocratia

Pour visionner la conférence :