Who makes the best rolex replica? You'll find out about it on our website - perfectrolex.io

La guerre pour la vie …ou pour la mort ?

La guerre pour la vie  ...ou pour la mort ?

Dis-moi à quelle oeuvre tu donnes, je te dirai de quoi tu as peur.

Les campagnes de levées de fonds se multiplient « pour vaincre le cancer ». On a vu la tapageuse campagne RUBAN ROSE nous promettant une vie sans cancer du sein ...si l’on fait un don. Les hôpitaux emboîtent aussi le pas avec des «marathons ». RubanRoseDepliant150Le mois prochain, une méga-loterie ira chercher ce qui reste dans les poches des donateurs récalcitrants. On appelle cela de la philanthropie. On utilise tous les outils de « marketing social », discipline enseignée à l’université et dont le but est de collecter des fonds. Autrement dit, c’est l’art d’arracher de l’argent « là où il est, dans les poches des grands de ce monde, bien sûr, mais aussi dans celles des contribuables, qui sont loin d’avoir atteint un point de saturation en la matière » , peut-on lire dans Le Devoir du 26 août. Quelques questions manquaient à ces reportages tapageurs.

Qui va donner et pourquoi ?

Les riches, parce qu’ils ont un intérêt financier dans le cancer, notamment les compagnies qui vendent des appareils de dépistage et de traitement ou bien des produits pharmaceutiques. Plus il y aura de malades, plus le dépistage sera étendu et précoce, plus leurs profits grimperont. C’est le seul but d’une corporation. Oui, c’est un investissement rentable pour eux. Mais les pauvres contribuables, ceux qui sont lavés parce qu’ils ont déjà contribué aux impôts, à l’assurance-maladie, à l’assurance-médicaments, aux fonds de pension, aux taxes, etc... pourquoi leur presser le citron davantage ? -Parce qu’il y reste encore du jus ! Mais comment leur faire renoncer à leurs quelques sous restants ? -En leur faisant PEUR ! À coup de statistiques bien manipulées, on leur distille la peur du cancer et celle d’en mourir. Oui, c’est une tactique qui marche à tout coup. Bien joué !

Cui Bono ? Qui profite ?

Les hôpitaux, les fondations et les organismes se voient remettre les fonds collectés. Organismes corporatifs reconnus par les autorités gouvernementales, ils sont tenus d’en respecter les consignes. Le gouvernement est au service de qui ? -De L’ARGENT. Les corporations multinationales dictent la conduite des gouvernements, qui obéissent docilement. Officiellement, on déclare que les fonds vont à améliorer la santé de la population par le biais de la recherche, entre autres. Or, que cherche-t-on au juste ? -Ce qui profitera à l’industrie ! Pas étonnant que cette dernière s’implique dans le financement de la recherche, d’une part, et qu’elle se voit attribuer le gros lot des subventions gouvernementales, d’autre part. Voilà qui gagne. Et qui perd, alors ? -Le pauvre contribuable, comme toujours. Belle tactique. Bien joué !

UNE GUERRE VIEILLE DE 50 ANS

Voilà plus de 50 ans que l’on fait la guerre au cancer. Non seulement elle n’a pas eu raison de l’ennemi, mais ce dernier est plus meurtrier que jamais. Il y a 10 ans, on prévoyait qu’une femme sur 4 (25%) serait atteinte de cancer. Aujourd’hui, on annonce que l’ennemi doublera le nombre de ses victimes : une femme sur 2 (50%). Sans parler des fortunes investies, des souffrances endurées, des mutilations imposées... Triste bilan ! Et on nous propose d’y investir encore plus d’argent. Le bon sens élémentaire ne suggérerait-il pas de faire STOP à la guerre au cancer et de reprendre le dossier à son point de départ ? Qu’est-ce que le cancer ? Y a-t-il réellement un ennemi ? Si oui, qui est-il ? Si la guerre a échoué lamentablement, pourrait-on envisager la paix ?

UNE NOUVELLE MÉDECINE

Le docteur Hamer, médecin allemand, s’est posé ces questions et a fait des recherches approfondies pendant des années sur le cancer et la maladie en général. Il nous a fourni une toute nouvelle avenue qu’il appelle la MÉDECINE NOUVELLE GERMANIQUE, dans laquelle on apprend que toute maladie est psychosomatique, qu’elle est déclenchée par un choc émotionnel brutal, imprévu, vécu dans l’isolement et sans solution apparente. La maladie est une solution parfaite du cerveau pour éviter la mort et maintenir la survie de la personne. Le cancer n’est pas un ennemi, mais un allié ! La guerre est enfin finie ! ! ! Il affirme après des milliers de patients traités : « On ne meurt pas de cancer, on meurt de peur et d’épuisement ». Le cancer n’est pas mortel ! Quand le conflit causal disparaît, la maladie en fait autant. Quelle bonne nouvelle ! Que font les autorités de ces précieuses découvertes ? -Elles en emprisonnent l’auteur, le Dr Hamer.

ÉCOUTONS PERSONOCRATIA ?

Il est évident que les autorités ne servent pas les intérêts des personnes (public), mais bien des corporations (privé). Cela est normal, dans le monde de l’illusion dans lequel nous vivons et dans lequel règnent MMTT : mensonge, manipulation, tricherie et tromperie. Les autorités gouvernementales ne s’en cachent pas. Comme le dit son nom, gouvern&ment, son rôle consiste à gouverner et mentir. Et les pauvres moutons que nous sommes continuons de lui confier notre argent, notre santé, notre éducation, notre famille, nos épargnes, notre avenir... Tant que nous demeurerons moutons, nous nous ferons tondre par le berger et finirons à l’abattoir. C’est la fonction d’un mouton. SAUF SI...

Le mouton réalise qui il est vraiment, un être créateur illimité, et non pas une pauvre créature d’un créateur extérieur (parent, Dieu, gènes, hérédité, fatalité, accident...). L’individu n’est pas un mouton, mais une personne souveraine, l’autorité suprême. Elle est créatrice de sa maladie; elle seule peut la guérir. Elle est amour infini; la maladie est une bénédiction; elle l’accueille et la remercie. Elle est immortelle (consciente de la non-mort); elle n’a peur ni de la maladie ni de la mort. Voilà la réalité, voilà la vérité. C’est la fin du cauchemar des temps primitifs !

Et gardez vos sous pour vous honorer, vous, l’être illimité que vous êtes !

Who makes the best rolex replica? You'll find out about it on our website - perfectrolex.io