Who makes the best rolex replica? You'll find out about it on our website - perfectrolex.io

Le pape JEAN-PAUL II est mort

Le pape JEAN-PAUL II est mort

Partout on pleure le bon pape qui, après 26 ans de règne épiscopal, "va rejoindre son père". Discours politiques émouvants, témoignages poignants, deuil évident. "On sent un vide, car Jean-Paul II a occupé une grande place dans notre vie".
Qui est Karol Wojtyla, 262e pape de l'Église catholique ?

Il est un INNOVATEUR
Premier pape non-italien en 456 ans, premier polonais, il se distingue par un comportement nouveau. Il a beaucoup voyagé et a visité 125 pays. Il se laisse approcher, toucher même. Il embrasse les enfants et aime les jeunes. Orateur charismatique, il attire les foules : 800 000 personnes à Toronto, 4 000 000 à Manille. Pour tous, il a une attention particulière. Promoteur du respect de la personne et de la progression des droits de l'Homme, défenseur de la paix et de la liberté, rassembleur des peuples et des confessions, il bénit l'humanité au nom de Dieu. Il entretient de bonnes relations avec les dirigeants des pays. C'est l'homme le plus médiatisé de la planète.

En même temps, on entend dire qu'il est "un homme de paradoxe".

Il est un CONSERVATEUR
Sous son règne, la Curie a renforcé son pouvoir. Il ne tolère aucune dissidence dans l'Église. Il n'écoute pas et rejette le débat. Il est inflexible aux demandes. Il dit NON à la modernisation : contrôle des naissances, accès des femmes au sacerdoce, mariage des prêtres (malgré les 10 000 poursuites judiciaires pour abus sexuels intentés contre l'Église américaine), divorce, homosexualité.

On ne peut non plus passer sous silence qu'il succéda à Jean-Paul I, assassiné* après 33 jours de pontificat, pour avoir voulu redresser les travers de son Église et de quelques-uns de ses hauts dignitaires. Or, le Vatican n'a jamais cessé, même encore aujourd'hui, de parler de "mort naturelle", heure inconnue, cause inconnue.... Silence sur la disparition brutale du "pape souriant", homme de 65 ans en très bonne santé. Silence également sur les causes et les circonstances de son assassinat. Aucun des changements envisagés par Jean-Paul I n'est entré en vigueur après sa mort. Jean-Paul II a permis que la situation corrompue de son Église continue :

♦ La Vatican Entreprise S.A. (Banque du Vatican) avec son chef, l'évêque Paul Marcinkus, furent maintenus en place.
♦ Le Cardinal John Cody de Chicago garda son poste malgré des milliers de pétitions signées pour demander son remplacement.
♦ Les Francs-Maçons du Vatican (dont la fameuse loge maçonnique P2) retrouvèrent la tranquillité. Le nouveau droit canonique qui entra en vigueur le 27 novembre 1983 a abandonné la règle selon laquelle les Francs-Maçons sont soumis à une excommunication automatique.
Et où se situe Jean-Paul II lorsque, d'un côté il dénonce le capitalisme et l'exploitation des pays pauvres et, de l'autre, il donne sa bénédiction au Nouvel Ordre Mondial des Illuminati, dans ces termes : "On sent toujours la nécessité d'un Nouvel Ordre International basé sur l'expérience et les résultats obtenus au cours de ces années par l'Organisation des Nations-Unies" ??? (1er janvier 2004)

Paradoxe ou inconscience ?

QU'EN DIT PERSONOCRATIA ?
Ni l'un ni l'autre. Jean-Paul II connaît son rôle de pape et le joue à la perfection. Le pape est le chef spirituel de l'Église catholique romaine avec un contrôle sur 1 milliard 100 000 âmes. Il est aussi le chef temporel de l'État du Vatican, au même titre que la reine en Angleterre et que le président aux USA. Tous trois sont des marionnettes activées par des mains invisibles auxquelles elles obéissent au doigt et à l'oeil. Tous trois ont des fonctions identiques, celles de Bon Pasteur, qui consistent à :

♦ Tondre les moutons jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de laine.
♦ Puis les conduire à l'abattoir.
♦ Et leur faire croire que c'est pour leur bien.
La fonction de marionnette est très précise. Ou bien tu joues correctement ton rôle, tu amènes les moutons dociles à la tonte et l'abattoir, et tu gardes ton poste longtemps - c'est le cas de Jean-Paul II. Ou bien tu te soucies de tes moutons, veilles à leur bien, et tu es expulsé par les patrons - c'est le cas de Jean-Paul Ier.

Oui Karol Wojtyla avait compris les règles du jeu depuis longtemps. D'où son ascension rapide comme jeune ecclésiastique dans la hiérarchie de l'Église; d'où sa nomination comme cardinal à 47 ans; d'où son élection comme pape à 58 ans... pour qu'il dure longtemps et que la Curie puisse gérer à sa guise, sans bâtons dans les roues, comme elle venait d'en avoir avec Albino Luciani, le pape Jean-Paul 1er, qui croyait en une Église dévouée à ses fidèles et, tout particulièrement, aux pauvres.

Le paradoxe apparent de Paul II tient à l'exécution de sa fonction de pape :
♦ attirer le plus grand nombre de fidèles en les amadouant par des visites chez eux et en les séduisant par des discours charismatiques;
♦ maintenir les fidèles dans la croyance d'être de pauvres créatures impuissantes, séparées d'un dieu créateur extérieur;
♦ assurer leur soumission et leur obéissance aveugle à ses représentants sur terre sous peine de n'avoir pas accès à son paradis;
♦ garantir ainsi l'hégémonie de l'Église sur l'âme de plus d'un milliard de personnes sur la planète.
Mission accomplie !

Et qui sont les marionnettistes ? Les patrons du monde, les Illuminati, ceux qui concoivent le Plan et qui veillent à mettre en place leur dictature mondiale, le Nouvel Ordre Mondial. Ils confient le business du corps aux politiciens et le business de l'âme aux religions. C'est ainsi que chefs politiques et ecclésiastiques travaillent main dans la main pour la même cause, la domination et l'exploitation des populations. Pour ce faire, l'un et l'autre se prétend représentant de Dieu sur la terre et transmetteur de la volonté de ce dernier. Ils font les lois qui ordonnent aux moutons de se faire tondre, sinon... ils auront des coups de bâton ou, pire encore, iront en enfer pour l'éternité.

Voilà des milliers d'années que ça marche. Et ça continuera tant que nous nous prendrons pour des moutons, pauvres créatures d'un père créateur extérieur, celui-là même que Jean-Paul II est parti retrouver...

* "Au nom de Dieu", de David Yallup, 1984, Christian Bourgeois Éditeur, ISBN 2-266-01631-8

2005-04_pape_jean-paul_pyramideL'oeil qui voit tout, l'oeil de Dieu qui sait tout et surveille toutes ses créatures de la pyramide tronquée...
C'est la séparation entre l'esprit créateur (Dieu) et la matière créée (être humain)
qui amène la division de l'individu et permet la mise en place du
Nouvel Ordre Mondial (Novus Ordo Seclorum), dictature mondiale de L'ARGENT.

Who makes the best rolex replica? You'll find out about it on our website - perfectrolex.io