Who makes the best rolex replica? You'll find out about it on our website - perfectrolex.io

Participer ou non participer

Participer ou non participer

À l’annonce que les artistes se mobilisaient au nom de la fierté, de la qualité de vie et de la défense du bien commun, mon cœur a palpité et mon premier réflexe me donna envie d’y participer pour prendre le pouls du réveil de conscience québécois. Puis je me suis posé la question fondamentale de discernement : Cui bono ? c’est à dire à qui profite ce rassemblement ? La réponse se trouve souvent chez ceux qui organisent l’événement et ceux qui le financent. Voici le résultat de mes recherches.

1. Le rassemblement du 22 avril 2012 est organisé par Projets Saint-Laurent, corporation à but non lucratif fondée en 1991, avec l’appui du Programme des Nations Unies pour l’Environnement. En 1995, cette société s’est vu octroyer la mission d’organiser le volet québécois du plus grand événement participatif en environnement au monde : Le Jour de la Terre. Projets Saint-Laurent  est ainsi devenu mandataire de la marque de commerce du Jour de la Terre. Sa mission consiste à sensibiliser le public aux divers problèmes reliés à l’environnement par le biais d’événements publics de nature participative, éducative et culturelle.  BREF, il s’agit d’un événement environnemental annuel, Le Jour de la Terre, qui relève des Nations-Unies. Qui a fondé et manipule les Nations-Unies ? Les banquiers mondiaux, les grands voleurs de la planète.
2. Quant au financement, il s’avère que les trois partenaires principaux sont les suivants : IGA, banque TD, Québecor. Banques et corporations n’ont qu’un seul objectif, les profits de leurs actionnaires à tout prix. Bref, ce sont les grands pollueurs de la planète qui financent le rassemblement du 22 avril.

À l’invitation de participer, je réponds « NON, merci ! »

Who makes the best rolex replica? You'll find out about it on our website - perfectrolex.io